Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Novembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 6 mars - 4ème Dimanche de Carême : « Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi et tout ce qui est à moi est à toi »

Dimanche 6 mars - 4ème Dimanche de Carême : « Toi, mon enfant, tu es toujours avec moi et tout ce qui est à moi est à toi »

Reconnaissons-le honnêtement, l’attitude du fils aîné nous est bien plus facile à comprendre que celle du fils cadet. Ce dernier, en prenant sa part d’héritage, nous montre d’une façon violente que le père –son père- ne compte pas pour lui ou du moins qu’il n’en n’a pas conscience à ce moment de sa vie.

Mais le père compte-t-il pour le fils aîné ??? Ce n’est pas sûr. On pourrait même affirmer le contraire.
Qu’est-ce donc qu’un père à qui on se contente d’obéir à ses ordres ?
Qu’est-ce donc qu’un père à qui on n’ose même pas demander un mouton pour faire la fête avec ses amis ?
Le fils aîné passe complètement à côté de la relation normale d’un fils avec son père, relation de réciprocité, de partage et de confiance.
Il passe complètement à côté de tout ce que le père est prêt à partager avec lui, sa présence et ses biens. Il n’est pas plus fils que le cadet.

Cela interroge fortement notre relation à Dieu, notre relation à Notre Père.
Avons-nous conscience de tout ce que nous recevons de Lui ?
Avons-nous conscience que tout ce qui est à Lui nous est offert gratuitement ?
Tout nous est donné en Jésus-Christ.

Avec et par le Fils entrons-nous aussi dans une vrai relation filiale avec le Père.

Père Gérard BOËT