Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Septembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 17 avril - 4ème dimanche de Pâques : « Mes brebis écoutent ma voix et je leur donne la vie éternelle »

Dimanche 17 avril - 4ème dimanche de Pâques : « Mes brebis écoutent ma voix et je leur donne la vie éternelle »

Brebis…mouton…troupeau…
Images bucoliques d’un monde passé…
Images péjoratives quand nous croyons qu’elles nous sont destinées.
Pourtant dans la bouche du Christ elles ont un sens des plus positif.
Le troupeau est une véritable richesse
Le lien entre le pasteur –le bon pasteur- et chacune de ses brebis est réel.
Oui, il les connait, oui pour lui chacune est unique et appelée par son nom.
Oui, elles connaissent la voix de celui qui veille sur elles.
Elles le suivent car elles ont confiance en lui.

Mais le projet du Christ n’est pas simplement de veiller à leur bien être matériel, si nécessaire soit-il. L’Evangile nous le rappelle avec force.
Il est la vie, il est le Vivant, nous l’avons célébré à Pâques dans la joie.
Et la vie qu’Il donne c’est celle qu’Il partage avec le Père et l’Esprit.
C’est ce que nous appelons « la vie éternelle »

Trop souvent nous limitons la vie éternelle à la vie après la mort.
Or la vie éternelle est déjà pour aujourd’hui : « La vie éternelle c’est qu’ils te connaissent, toi le seul et vrai Dieu et celui que tu as envoyé » (Jean 17/3)
Si imparfaite soit-elle, notre connaissance de Dieu est réelle.
Réjouissons-nous, en nous la vie éternelle est déjà commencée.

Alors que nous fêtons le Ressuscité qu’allons-nous faire pour que grandisse en nous cette vie

Père Gérard BOËT