Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Novembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 29 janvier - 4ème dimanche ordinaire : « C'est grâce à Dieu que vous êtes dans le Christ Jésus, lui qui est devenu pour nous sagesse de Dieu »

Dimanche 29 janvier - 4ème dimanche ordinaire : « C’est grâce à Dieu que vous êtes dans le Christ Jésus, lui qui est devenu pour nous sagesse de Dieu »

Oui, en effet c’est grâce à Dieu que nous sommes dans le Christ.
Nous avons célébré récemment à NOËL le don qui nous est fait par le Père qui nous donne son Fils, son unique.
Tel est l’amour de Dieu qu’il ne pouvait se résoudre à nos multiples ruptures d’Alliance. La parole des prophètes était insuffisante. Alors il a envoyé son Fils dans l’attente que ce dernier soit entendu.
(Cf parabole des vignerons homicides. Mt 21/33 ss) )
La personne du Christ est parole vivante de Dieu, incarnation de l’amour du Père pour chacun de ses enfants.
Peut-on alors parler de sagesse ? Plutôt de folie.
La parole des Béatitudes que nous accueillons aujourd’hui ne peut qu’aller dans ce sens.
Quel appel à rendre grâce !!!

La parole de Saint Paul peut nous étonner sur un autre point : il nous dit que nous sommes dans le Christ.
La plupart du temps nous disons l’inverse : le Christ est en moi particulièrement à travers l’Eucharistie.
C’est vrai mais ni le Christ ni l’Esprit ne sont réductibles à nos petites personnes.
Communier nous fait entrer et participer au corps du Christ qui nous dépasse et dont nous ne connaissons pas les frontières.
Même si l’Église en est l’élément premier le corps du Christ la dépasse infiniment.Et nous avons à nous en réjouir.

Rendons grâce pour le Christ qui ne fait pas que nous accueillir mais nous incorpore à sa personne.

Père Gérard BOËT