Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Septembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 2 avril - 5ème Dimanche de Carême : « Je suis la résurrection et la vie ; Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra »

Dimanche 2 avril - 5ème Dimanche de Carême : « Je suis la résurrection et la vie ; Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra »

La résurrection de LAZARE, n’en est pas une. Plus tard, à un moment qui ne nous est pas dit Lazare devra reprendre le chemin de la mort et quitter notre monde.
Et cela est vrai pour toutes les personnes que Jésus a rappelées à la vie.
Mais ces gestes que fait le Seigneur sont des signes :
Signe de compassion pour la plupart, qui nous montre que le Seigneur n’est pas indifférent à la souffrance humaine, à la peine de ses contemporains dont il partage la vie
Signe qui annonce que Dieu est maître de la vie, que la vie est plus forte que la mort
Signe annonciateur de sa propre mort et de sa résurrection.

Nous sommes déjà là au cœur de notre foi.
Croire en la résurrection est un pari fou qui repose sur le témoignage des apôtres et des disciples.
« Si le Christ n’est pas ressuscité notre foi est vaine » (1 Cor 15/17)

Et croire en la résurrection du Christ c’est croire en notre propre résurrection.
Alors qu’Il nous donne sa vie par la Croix pourrait-il nous abandonner à notre vie de mortel ?
C’est dans sa vie avec le Père et l’Esprit qu’il nous entraîne et dont il nous ouvre le chemin.

Mais la résurrection nous concerne aussi dès aujourd’hui.
Chaque fois que l’amour l’emporte sur la haine, sur l’exclusion, sur la division c’est déjà la résurrection qui se manifeste ;
il en est de même chaque fois que le partage l’emporte sur le chacun pour soi , l’accueil de l’étranger sur l’exclusion.

Alors que nous allons très bientôt célébrer la résurrection du Christ voulons-nous entrer dans cette dynamique de vie qu’il nous offre dès aujourd’hui ?

Père Gérard BOËT