Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Février  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272812345
Événements prochains ou récents
Aucun événement à venir dans les 6 prochains mois
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 10 décembre - 2ème dimanche de l'Avent : Merci, Mgr Vingt-Trois

Dimanche 10 décembre - 2ème dimanche de l’Avent : Merci, Mgr Vingt-Trois

« Je continuerai à prier pour vous comme j’espère que vous prierez pour moi ». C’est par ces mots que celui qui était notre pasteur depuis 2005 achève le message qu’il a adressé aux catholiques de Paris jeudi dernier, jour où le pape François a nommé Mgr Michel Aupetit pour lui succéder.

Au moment où il s’apprête à quitter sa charge, nous pouvons, avec l’assurance de notre prière, lui dire notre reconnaissance. Nous sommes nombreux à avoir des motifs personnels de le faire. C’est évidemment mon cas à l’égard de celui qui non seulement m’a ordonné prêtre mais qui, avant ou après cela, s’est montré disponible chaque fois que je me suis adressé à lui. Mais sur un plan plus collectif, nous pouvons je crois rendre grâce à Dieu pour la manière dont le Cardinal Vingt-Trois a su mettre sa connaissance aiguë du Paris des dernières décennies au service de l’amour. « Les besoins changent, les personnes et leurs disponibilités aussi, mais la dynamique de l’amour reste la même », déclare-t-il d’ailleurs dans sa dernière interview à Paris Notre-Dame (édition du 7 décembre 2017, n° 1696, dossier, page V).

J’ai fortement ressenti cela les deux fois où il m’a parlé de notre paroisse depuis qu’il m’y a nommé. J’ai eu l’occasion de dire qu’il avait été très intéressé par l’exposition qu’il avait vue à l’occasion du centenaire de l’église, que nous avons récemment pour partie ressortie. « Elle montrait une extraordinaire évolution en seulement un siècle. Si tu peux la voir, elle t’aidera à entrer dans l’histoire de ce quartier, à comprendre ce qui s’y est passé avant toi, et à rejoindre les gens dans leur vie », me disait-il.

Connaître l’histoire. Y entrer. Comprendre pour aimer. Ces conseils, mis en œuvre par un homme que nous laissons prendre un repos auquel il aspirait, demeureront après lui. Puissions-nous nous en saisir.

Pour ces conseils, pour votre simplicité, pour votre humour, et pour tout ce que chacun a dans le cœur à votre endroit, merci Père.

Père Emmanuel TOIS