Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2018  »»
««  Novembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 14 octobre 2018 28ème Dimanche ordinaire : Discernement et esprit de Sagesse

Dimanche 14 octobre 2018 28ème Dimanche ordinaire : Discernement et esprit de Sagesse

Ainsi commence la liturgie de la Parole de la messe de ce dimanche : « J’ai prié, et le discernement m’a été donné. J’ai supplié, et l’esprit de la Sagesse est venu en moi » (Sg 7, 7). Ce début de la première lecture aide à comprendre l’une des paroles les plus difficiles de Jésus que nous entendrons dans l’Evangile : « Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » (Mc 10, 25). En effet, Jésus ajoute : « Pour les hommes, c’est impossible, mais pas pour Dieu ; car tout est possible à Dieu » (Mc 10, 27). Et c’est dans la prière que nous pouvons discerner en profondeur cette bonté de Dieu qui rend tout possible.

Voici donc que la Parole de Dieu ce dimanche nous invite à élargir notre prière. Elle nous suggère non seulement de supplier, mais aussi de désirer le discernement et l’esprit de Sagesse. Les chemins de la prière sont variés. Tous sans doute conduisent probablement à ce désir. Pour peu qu’à ce désir soit associée une volonté de nous décentrer de nous-mêmes et de nous ouvrir à la volonté de Dieu. Déroutante parfois, celle-ci est toujours pour nous le chemin du bonheur.

Voulez-vous qu’en ce mois du Rosaire, en communion les uns avec les autres, nous demandions à Marie qu’elle nous obtienne de discerner la bonté de Dieu et la sagesse de nous y rallier ? Bonne semaine !

Père Emmanuel TOIS