Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16

Notre Histoire

Histoire de Notre-Dame du Rosaire

Il y a plus de 100 ans, naissait au sud du futur 14e arrondissement un quartier appelé "Plaisance" et avec lui la paroisse de Notre-Dame du Rosaire.

Les champs colonisés par de pauvres tâcherons et manœuvres se couvrent de modestes masures. C’est le temps des "miséreux".

En 1885, une institutrice, Mlle Acher, ouvre une modeste école où l’abbé Soulange Bodin vient faire le catéchisme avant d’installer un oratoire dans le quartier.

Son successeur, l’abbé Boyreau, prêtre marqué par les encycliques sociales, agrandit l’école, crée cercles, patronages et multiples associations.

- Naissance d’une paroisse :

Durant cette époque, une nouvelle église, la nôtre, est construite par l’architecte P. Sardou et consacrée le 29 juin 1911 par Mgr Amette sous le nom de Notre-Dame du Rosaire.

Sa paroisse dessert les 25000 habitants du quartier de Plaisance sud.

Fidèle à sa mission, Notre-Dame du Rosaire déploie ses capacités d’accueil et d’accompagnement : écoles, dispensaires, associations, cercles pour jeunes et adultes. C’est aussi le foisonnement des "ouvres".

Entre les deux guerres l’implantation de nombreuses usines comme celle d’Hispano-Suiza accentue le caractère populaire de ce coin de Paris et ce, jusqu’au lendemain de la Libération.

Marqué par la présence de deux hôpitaux (Saint-Joseph et Broussais), le quartier Plaisance connaît une importante rénovation dans les années 60.

Il offre l’image d’une grande diversité culturelle, humaine et sociale. C’est une chance pour notre église locale qui se veut à l’écoute de la vie de ses habitants et ouverte sur le quartier.

Les occasions de rencontre ne manquent pas : assemblées liturgiques, fêtes paroissiales, journées de rencontres, conférences, concerts, expositions .... sans compter une attention particulière et discrète aux personnes seules ou touchées par l’exclusion.

- Une église et un quartier en changement :

La période du concile Vatican II conduit à des changements divers dans l’église : transformation radicale du choeur, création d’un oratoire et de bureaux d’accueil,... Vers 1990 sonne l’heure du renouveau avec le ravalement interne et externe, de nouvelles cloches et un mobilier adapté aux célébrations. Ce renouveau s’est poursuivi avec la reconstruction de l’oratoire.

L’église est toujours active avec ses mouvements et l’engagement de ses membres sur le terrain.

Mais déjà le quartier prend une autre figure. L’évolution de l’habitat est là pour en témoigner. Les pavillons qui avaient remplacé les masures font place aux HLM et les rénovations font émerger du sol tours et grands immeubles. Usines et ateliers sont à jamais disparus.

De récentes constructions de standing font que Plaisance rejoint Paris ! Lente évolution qui donne à ce quartier un cachet particulier et riche : celui d’une extrême diversité humaine et sociale qui se retrouve au sein de la communauté du Rosaire encore plus accentuée par la coexistence de groupes ethniques bien divers ?