Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Septembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « 20 mai 2012 : "Celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu en lui"

20 mai 2012 : "Celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu en lui"

Saint Jean, le plus jeune des apôtres, est aussi celui qui a vécu le plus longtemps après la résurrection du Christ. Son évangile est non seulement une relation des faits et gestes de Jésus-Christ mais aussi une méditation profonde sur Celui qu’il a suivi et aimé.
Dans cette méditation la réalité de l’amour est omniprésente.
"Dieu est amour. Quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu" (1Jn 4/7)

L’amour ???
Sous ce mot malheureusement notre société (et nous mêmes ?) mettons des réalités fort différentes.
Satisfaction du plaisir, possession de l’autre ...
Nous appelons amour ce qui n’est qu’une caricature de ce dernier.
Aimer, disait Saint Exupéry, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction.

Nous accueillons aujourd’hui la Bonne Nouvelle d’un Dieu qui veut faire sa demeure en nous justement parce qu’il est amour.
Nous accueillons la Bonne Nouvelle d’un Dieu qui nous aime tel que nous sommes, avec nos richesses certes, mais aussi avec toutes nos limites et nos défauts.
Et c’est dans cette dynamique qu’il nous invite à entrer.

Avons-nous conscience que c’est ce que nous vivons chaque fois que nous participons à l’Eucharistie ?

Devenons ce que nous célébrons. AMEN !

Père Gérard BOËT