Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Novembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 24 juin - Nativité de St Jean-Baptiste

Dimanche 24 juin - Nativité de St Jean-Baptiste

"Son nom est JEAN"

C’est sans hésitation que Zacharie (toujours muet) écrit sur une tablette à propos de son fils qui vient de naître "Son nom est JEAN".
Stupéfaction chez les voisins et la famille de Zacharie et d’Elisabeth qui sont venus les entourer à l’occasion de la circoncision de l’enfant.
Comment ? Mais cela est contraire à la tradition !!! Il faut l’appeler
Zacharie comme son père !
Mais voila que l’écrit est confirmé par un signe qui va clouer les contradicteurs et les rendre muets : Zacharie retrouve l’usage de la parole, et c’est pour bénir Dieu.
Que se passe-t-il donc ? Quel est le sens de tout cela ?

Tout d’abord Zacharie ne fait qu’obéir à l’injonction de l’ange : "Ta femme Elisabeth t’enfantera un fils et tu lui donneras le nom de JEAN".
Le nom de cet enfant est donc donné par Dieu, tout comme cela le sera plus tard pour Jésus.
Et le don du nom signifie beaucoup plus qu’une simple appellation mais la mission qui est confiée.
En Hébreu "YOHANAN" signifie "Dieu fait grâce, Dieu est miséricorde".
Et c’est justement la mission de révéler la miséricorde de Dieu qui sera celle de JEAN.
Il prépare le peuple à la venue du Messie par sa prédication et le baptême dans les eaux du Jourdain.
En désignant Jésus présent au milieu de son peuple il révèle la présence de celui qui est venu incarner l’amour de Dieu pour tous les hommes.

Son message n’est-il pas encore d’une brûlante actualité ?

Père Gérard BOËT