Menu | Contenu | Retour | Actualités | Progression | Rechercher | Pied de page | Accessibilité | Plan du site | Accueil
                                                               
                                                               
| Accueil | Contacts | Horaires | Adresses | Plan du site |
Paroisse
Notre-Dame du Rosaire
194, rue Raymond Losserand
75014 PARIS
Tél : 01 45 43 13 16
Dans la même rubrique

Agenda

««  2017  »»
««  Septembre  »»

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Événements prochains ou récents
Diminuer la taille des caractères Augmenter la taille des caractères Imprimer la page
Accueil « Le mot du curé « Dimanche 18 janvier - 2 ème dimanche du temps ordinaire : « Vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, Vous êtes de la maison de Dieu »

Dimanche 18 janvier - 2 ème dimanche du temps ordinaire : « Vous n’êtes plus des étrangers ni des gens de passage, Vous êtes de la maison de Dieu »

101ème journée mondiale du migrant et du réfugié !
Après les tragiques évènements de la semaine passée, grand est le risque de voir se manifester les stigmatisations de telle ou telle partie de notre société.
Car c’est une chose de refuser l’inacceptable, autre chose de déterminer les responsabilités.

Parmi les stigmatisés il nous faut reconnaître qu’il y a les migrants et les réfugiés, ces personnes venues d’ailleurs, souvent au risque de leur vie, et dont la venue nous dérange.
Elle nous dérange car leur détresse et leur dénuement interroge notre confort fut-il relatif ;
Elle nous dérange car ils viennent de régions dont la culture est fort éloignée de la nôtre ;
Elle nous dérange car leur foi est souvent sans complexe et interroge la nôtre …

101ème journée …Cela signifie que l’attention de l’Eglise aux migrants et aux réfugiés ne date pas d’hier. Le peuple élu a été un peuple de migrants, le Christ a dû fuir en Egypte…
Tout chrétien est un migrant en puissance.

« L’Eglise ouvre ses bras pour accueillir tous les peuples, sans distinction et sans frontières.
Chers migrants vous avez une place spéciale dans le cœur de l’Eglise et vous l’aidez à élargir les dimensions de son cœur pour manifester sa maternité envers la famille humaine toute entière » (Pape François).

Voulons-nous vraiment faire nôtres ces paroles de notre pape ?

Père Gérard BOËT